Bardage en bois ou en ciment composite : l’avantage qui fait toute la différence (façade, toiture…)

L’isolation thermique par l’extérieur ou l’ITE devient le nouvel aménagement indispensable pour réaliser de belles économies dans un logement.

Le choix du matériel d’isolation est très important. Le bardage composite est l’élément écologique et isolant thermique idéal pour un résultat esthétique très proche des essences de bois exotiques. Deux options sont envisageables : le bois composite ou le ciment composite. Les couleurs, dimensions des lames et techniques de pose sont très variées et permettent de personnaliser l’extérieur de l’habitation de manière design et contemporaine, ou au contraire rustique.

Tour d’horizon du bardage composite

bardage compositeDans les travaux de construction ou de rénovation, le bardage composite permet d’isoler la maison par l’extérieur au moyen de lames composites. C’est un choix aussi bien esthétique que fonctionnel. L’évolution de la technologie de ces dernières années a rendu les lames composites particulièrement efficaces en matière d’isolation thermique. Elles présentent des avantages considérables sur le bois classique, notamment en termes de robustesse. Les lames se fixent sur une ossature en bois ou en métal ancrée dans la maçonnerie. La maison peut être construite au départ en béton, brique ou parpaing. Il s’adapte donc à de nombreux supports. L’utilité est avant tout thermique et s’intègre dans un projet d’isolation globale de la construction. Mais avec le bardage composite, elle est également esthétique. En effet, parer sa maison de lames composites permet de lui donner un cachet naturel proche du bois et une finition élégante. L’avantage est que le matériel est écologique, et qu’il existe différents coloris. D’un point de vue écologique, le matériel est ici recyclé et recyclable. Il permet de réduire les émissions de CO2 de la maison ainsi que la facture énergétique.




Avantages pratiques et avis

Vu sa résistance à l’eau et à l’humidité, le bardage composite présente un avantage considérable comparé aux autres matériaux de parement. De plus, son exposition au soleil ne risque pas d’altérer la couleur des lames qui garderont leur teinte originale durant de nombreuses années. Imputrescibles, elles résistent aux insectes et ne risquent pas de se fissurer ou de présenter des échardes. Elles sont particulièrement adaptées pour un usage extérieur, car elles résistent à de grands écarts de température, comparées au bois classique. Le montage des lames composites pour un bardage est très simple. Toutefois, il nécessite l’expérience d’un professionnel. Aujourd’hui, il s’effectue avec des clips invisibles qui donnent un rendu esthétique très agréable et net en évitant que les vis de fixation ne soient visibles. De plus, choisir le composite pour son bardage permet de réaliser des économies en entretien, car ce bois ne nécessite aucun produit d’entretien. Enfin, l’avantage économique est considérable. En effet, nous avons ici a un rapport qualité-prix très intéressant vu la durabilité du matériel. (voir notre guide des lames composites)




Deux types de bardages

Dans le bardage composite, il existe différents alliages envisageables. Tous ont l’aspect extérieur du bois. Le plus répandu est le bardage en bois composite composé de fibres de bois et de polymère. Brossé, satiné ou lasuré, il se décline en lames et en panneaux. L’autre option possible est le ciment composite, qui allie le ciment à la fibre de verre, de cellulose ou de sable. Ces deux options ont toutes les deux les mêmes avantages en termes d’isolation et de résistance. Ils sont également tous les deux très légers et peuvent donc être posés sur une ossature en bois classique. Leur durabilité peut aller jusqu’à 50 ans. L’avantage du ciment composite est qu’il se décline sous davantage de couleurs que le bois composite. Son aspect de bois est tout aussi naturel que le bois composite. Finalement, il y a peu de différences entre ces deux options. Le ciment composite est particulièrement robuste et moins onéreux, alors que le bois composite se positionne dans le haut de gamme.

Utilisation et montage du bardage composite

Le bardage composite, comme vu précédemment, a deux fonctions : isoler et embellir. Il peut donc se poser sur l’ensemble de la construction pour assurer une isolation thermique par l’extérieur globale, ou ne se trouver que sur certaines parties de la façade pour une finition purement design. Les lames du bardage peuvent être posées verticalement ou horizontalement en fonction du rendu recherché. Elles s’adaptent à tous les supports, que cela soit lors de travaux de rénovation ou de construction. Le bardage se monte avec les outils classiques utilisés avec le bois. Il peut être plein, avec les lames fixées sans espaces, ou en claire voie, avec des lames espacées entre elles.

Les différentes marques et les prix pour bien choisir son bardage

Pour le bois composite, Twinson propose des bardages composites ajourés ou fermés dans quatre coloris différents. L’avantage ici est que la marque propose tous les accessoires pour le montage et la finition. La complémentarité des matériaux est donc garantie. La marque est reconnue pour sa qualité et sa fiabilité. La marque Silvadec fait également partie du haut de gamme avec une technologie de pointe fabriquée en France. Ces marques se situent dans un ordre de prix de 95 € le mètre carré. Dans les magasins de grande distribution, Leroy Merlin et Castorama proposent en France différentes marques fiables mais dont les finitions ne sont pas haut de gamme. Il est possible d’en trouver de bonne qualité à partir de 40 € le mètre carré. Pour le ciment composite, la marque de référence en France est Eternit, notamment pour sa gamme proche du cèdre. La marque australienne James Hardie propose un large choix de couleurs et assure que son produit peut tenir une cinquantaine d’années. L’ordre de prix est ici de 35 € le mètre carré en moyenne.

Le choix du bardage composite est fonctionnel et esthétique. Ainsi, il permet d’assurer l’isolation thermique de l’habitation, en réduisant les factures énergétiques. Il donne un rendu très design et proche d’un revêtement en bois naturel. Le fait que la matière ne soit pas vivante permet d’éviter tous les aléas tels que l’humidité, les insectes ou l’altération au soleil. Ce type de bardage, qu’il soit en bois composite ou en ciment composite, demande peu d’entretien et se fait à un prix peu onéreux, au vu de la qualité et de la durabilité du matériel. Différentes marques et revendeurs se trouvent en France, proposant des prix allant de 35 € à 95 € le mètre en carré.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *